Une politique de développement au service de l’ouverture et de la qualité des codes source

Dès 2015, le service Conception et Développement s’est doté d’une politique de développement reposant sur une philosophie open source. Depuis lors, celle-ci cadre les réalisations portées par le département Systèmes d’Information et du Numérique (DSIN) de l’Abes,

Partage de bonnes pratiques

Lors de la mise en place de cette démarche, les nombreux bénéfices attendus avaient en commun le fait de renforcer le travail en équipe en favorisant des pratiques communes de développement. Il s’agissait principalement de :

  • faciliter la maintenance des applications en évitant l’éparpillement dans le choix des technologies et architectures utilisées
  • coder selon des standards communs afin que chacun puisse se repérer dans les applications
  • faciliter l’intégration de nouveaux développeurs en leur fournissant un guide de bonnes pratiques
  • faciliter le respect des principes et règles en termes de sécurité en spécifiant les procédures à suivre

Aujourd’hui, ces bonnes pratiques sont largement partagées par les développeurs de l’Abes : respect des règles de codage, utilisation de branches, versionnage du code source, programmation de tests unitaires, documentation du code….

Pour consolider l’appropriation de ces pratiques, des séances de travail de type coding dojo ou pair programming sont régulièrement organisées.

Continuer la lectureUne politique de développement au service de l’ouverture et de la qualité des codes source

Convertisseur IdRef : toute la richesse des services Zotero au service des utilisateurs

Dorénavant, que les données proviennent du Sudoc, de theses.fr, de Persée, de la BnF, de HAL, de OATAO ou d’ORCID, l’ensemble des références bibliographiques fédérées sur les pages IdRef sont récupérables par Zotero.

Comment ça marche ?

Lors d’une navigation dans une notice d’IdRef,  les connaisseurs auront identifié au premier coup d’œil dans la barre des tâches de leur navigateur, la présence de l’icône « dossier jaune » – qui ouvre tant de possibilités à l’utilisateur de Zotero au vu de l’étendue sans cesse croissante de cet outil formidable.

Continuer la lectureConvertisseur IdRef : toute la richesse des services Zotero au service des utilisateurs

L’alignement des identifiants auteurs entre IdRef & HAL : un état des lieux

Certaines questions récurrentes au sujet de l’alignement des identifiants auteurs – IdRef et IdHal en tête ; ORCID non loin  – dénotent, à tout le moins, un certain flou dans le paysage des identifiants au niveau national.

Pour y répondre, il faudrait rappeler et approfondir les finalités de chacun des identifiants, expliciter les orientations institutionnelles et clarifier certains ressorts techniques sous-jacents. Plus modestement, ce billet vise à actualiser les actions au long court menées par l’Abes dans le domaine des  identifiants et référentiels, actions précédemment détaillées dans un billet Punktokomo (2017).

De quelques questions récurrentes

  • Comment fonctionne l’alignement entre IdRef et HAL ?
  • Sur quels critères de correspondance se fait l’alignement entre les identifiants IdRef et IdHAL ?
  • Cet alignement génère-t-il un enrichissement automatique d’IdHAL par IdRef ?
  • Que faire s’il n’existe pas d’IdHAL ?
  • Quels sont les bénéfices attendus des alignements d’identifiants, dans HAL en particulier ?
  • Est-il prévu des transferts automatiques de références bibliographiques d’IdRef vers HAL ?
  • Quelles recommandations pour les chercheurs publiants ?

Telles sont les questions qui sont posées régulièrement à l’équipe IdRef et voici quelques éléments de réponses.

Continuer la lectureL’alignement des identifiants auteurs entre IdRef & HAL : un état des lieux

Comment favoriser la co-construction d’applications au sein des réseaux de l’Abes ?

Crédits Pixabay

Lors des Journées Abes 2019, la session parallèle  intitulée “Comment faciliter la co-construction d’applications au sein des réseaux de l’Abes ?” a donné l’occasion de riches échanges avec la centaine de participants présents.

 

Retours d’expérience

ezPAARSE

Dans un premier temps, l’équipe ezPAARSE a montré comment les principes de contribution au logiciel libre ont été exploités – au sein de la communauté de l’ESR et au-delà – lors de la co-construction d’ezPAARSE,  logiciel destiné à l’analyse des logs d’accès aux ressources électroniques des bibliothèques. – voir la présentation

 

Continuer la lectureComment favoriser la co-construction d’applications au sein des réseaux de l’Abes ?

Une politique informatique ouverte pour l’Abes

En ce mois de juin 2019, le schéma directeur informatique est en cours de définition à l’Abes. Venant en soutien au projet d’établissement 2018-2022, ce schéma, entre autre thèmes abordés, promeut l’ouverture des codes sources des applications développées pour les réseaux de l’Abes. Voici les principaux gains attendus  :

  • faciliter les échanges et les partages
  • faciliter les innovations collaboratives qui peuvent se traduire par la co-construction d’applications au sein des réseaux de l’Abes
  • améliorer la qualité et la sécurité logicielle par la transparence
  • valoriser les réalisations techniques

Un Git Hub pour l’Abes et les établissements

L’Abes décide d’ouvrir les codes sources de toutes les applications qu’elle développera à partir de maintenant pour les réseaux de l’Abes. Ces codes sont et seront versés sur la très populaire plateforme GitHub pour en maximiser la visibilité et faciliter la collaboration. L’organisation Github se nomme « abes-esr », elle est accessible ici :

https://github.com/abes-esr/

Continuer la lectureUne politique informatique ouverte pour l’Abes

Vers un nouveau workflow d’imports de données dans le Sudoc : les notices des ouvrages publiés par Oxford University Press

[English abstract at the bottom of this blog’s post]D’un point de vue technique, charger des corpus de livres dans le Sudoc n’est pas très difficile. Depuis plusieurs années, les équipes de l’Abes importent régulièrement des ensembles de notices MARC en provenance de différents éditeurs (Springer, CAIRN …) et, globalement, ces notices sont bien utilisées par les bibliothèques du réseau.

Pourquoi un nouveau workflow d’imports de données dans le Sudoc ?

Pour autant, on a pu constater que ce système comporte des limites : en amont, il n’est pas toujours évident de récupérer auprès des éditeurs des notices MARC – si possible de bonne qualité, cette démarche exigeant généralement de nombreux aller-retours. En aval, ce type d’opérations de chargement dans le Sudoc requiert des interventions et compétences spécifiques, relativement rares à l’Abes. Autant d’éléments qui rendent les processus actuels difficilement scalables et difficile aussi l’atteinte de l’objectif de signalement total. Aussi, il s’est avéré indispensable de réfléchir  à la conception de nouveaux  workflows,  afin de réaliser automatiquement les opérations d’ingestion,  transformation, enrichissements et chargement dans le Sudoc.

Continuer la lectureVers un nouveau workflow d’imports de données dans le Sudoc : les notices des ouvrages publiés par Oxford University Press

Récit d’une immersion. Traiter les ebooks Dalloz avec les données Sudoc, les données de l’éditeur et les outils du hub

Ce billet relate à la première personne l’immersion effectuée par Catherine Storne (Université de Strasbourg) au sein de l’équipe hub de l’ABES, entre le 1er et le 5 février 2016. Catherine a eu l’occasion de partager cette expérience aux dernières journées ABES. Merci pour tout, Catherine !

Placée en face de la nouvelle « Metadaten Weltanschauung » au travers de la réflexion locale sur l’abonnement à un outil de découverte (discovery tool) ou sur les réalisations de la plateforme ISTEX sur les licences nationales, je ressentais le besoin de monter en compétences sur la manipulation des métadonnées. J’ai donc souhaité faire une immersion à l’ABES pour mieux comprendre les projets de l’établissement tournant autour des métadonnées dont les noms parvenaient aux confins de nos bibliothèques : BACON, hub de métadonnées, CERCLES, ainsi que les liens entre eux. Mon objectif étant de travailler au rapprochement, au sein du SCD de Strasbourg, des équipes de la documentation électronique et du catalogage, la participation à un projet concret, au travers d’un chantier CERCLES me semblait de nature à y contribuer.

Continuer la lectureRécit d’une immersion. Traiter les ebooks Dalloz avec les données Sudoc, les données de l’éditeur et les outils du hub

Mettre nos données en réseau – un démonstrateur. [1] Introduction.

Ce démonstrateur est un plaidoyer en faveur d’une approche “web sémantique” de l’interopérabilité des données de l’IST. Mais, cette fois, il s’agit de montrer et non d’argumenter. Il s’agit de défendre, en illustrant cette approche par des études de cas. Alors, si vous fuyez les plaidoyers, si vous exigez du concret, de la donnée (RDF), de la requête (SPARQL), passez cette introduction et lisez l’un des billets suivants :

  1. Introduction (ce billet)
  2. Inventaire des données
  3. Suivez le guide ! Le modèle de données
  4. Études de cas

SPARQL endpoint : https://lod.abes.fr/sparql
Interface de recherche full text et de navigation : https://lod.abes.fr/fct

Continuer la lectureMettre nos données en réseau – un démonstrateur. [1] Introduction.

Mettre nos données en réseau – un démonstrateur. [2] Inventaire des données.

[ Lire le billet qui introduit cette série « Mettre nos données en réseau – un démonstrateur » ]

Pour les besoins de la démonstration, nous avons agrégé des données diverses et variées, mais finalement cette auberge espagnole n’est pas si anarchique : tout mène à tout, et on peut regrouper les jeux de données de différentes manières :

  • Données descriptives vs Référentiels
  • Données produites par les réseaux ABES vs Données de tiers
  • Données du monde des bibliothèques vs Données d’autres mondes (science, administration, etc.)
  • Données récupérées en RDF vs Données produites en RDF

Mais dans ABES, il y a B : notre réseau de données se déploie autour des données bibliographiques, qui décrivent des livres, des revues, mais également des chapitres et des articles.

Continuer la lectureMettre nos données en réseau – un démonstrateur. [2] Inventaire des données.

Le SUDOC en RDF : du nouveau ! 1/2

A propos du  web de données, et du Sudoc en RDF, voir notamment les billets précédents ici et .

L’été 2013 avait vu la mise en ligne d’une documentation sur l’exposition du SUDOC en RDF, et l’annonce d’un chantier visant à enrichir et affiner progressivement celle-ci. Ce chantier a produit ses premiers résultats au cours de l’année universitaire écoulée, par petites touches successives. Zoom sur les nouveautés.

Alignements

Dans un souci d’interopérabilité avec Data.bnf.fr, le FRBNF des notices BNF a été ajouté, à côté des OCN d’OCLC déjà présents : onto-bnf :FRBNF (propriété maintenue par la BnF elle-même). Les identifiants ark – présents dans une partie des notices du Sudoc, devraient suivre un peu plus tard.

Continuer la lectureLe SUDOC en RDF : du nouveau ! 1/2
Aller au contenu principal