Divinités et héros du monde méditerranéen antique : retour sur le projet RefDivinités

Dyonisos – Source : Européana

Il y a un an, un billet publié sur le blog Fil’Abes proposait un coup de projecteur sur le projet RefDivinités, lauréat de la 2e vague de l’appel à projets CollEx-Persée, visant à faciliter l’indexation des documents et bases de données relatifs à l’Antiquité et à rapprocher IdRef, référentiel généraliste de PACTOLS, thésaurus spécialisé en archéologie.

Sans attendre la fin du projet, ce billet présente un premier bilan des opérations menées par la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS), le traitement des données dans IdRef étant finalisé depuis fin juillet 2020.

 

Une collaboration fructueuse entre chercheurs et bibliothécaires

Au lancement du projet, 23 chercheurs/ses en Sciences de l’Antiquité, plus particulièrement spécialistes des religions du monde méditerranéen antique et de ses marges, ont été sollicités pour définir le corpus. Au-delà des divinités et héros du monde méditerranéen antique, le comité scientifique a décidé d’élargir ce corpus aux entités celtiques ou germaniques connues par des sources romaines. Par ailleurs, certaines aires civilisationnelles, sous-représentées jusqu’à présent, ont fait l’objet d’un enrichissement important comme par exemple les corpus hittite ou étrusque.

 Le comité scientifique a par ailleurs été consulté à plusieurs reprises au cours du projet pour lever des ambiguïtés au sein des deux référentiels, comme, par exemple, lorsqu’il n’existait qu’une seule notice d’autorité décrivant à tort deux personnages distincts.

Des questions de vocabulaire ont également été débattues. En effet, jusqu’à présent – et sauf éventuelles évolutions normatives, les  divinités et les héros du monde antique sont traités par les catalogueurs en tant que notices d’autorité de type  «personne» alors que les chercheurs s’accordent plus volontiers sur les termes de «puissances suprahumaines» ou de «figures». Pour autant, le cap du projet n’a pas varié. En effet, RefDivinités ne se veut pas un projet encyclopédique mais bien un projet à visée catalographique destiné à mettre à disposition des professionnels de l’information des données de référence pour une indexation fine des documents, et à optimiser leur signalement dans le Catalogue Sudoc et le Catalogue Collectif Indexé (CCI) du réseau FRANTIQ.

Continuer la lecture Divinités et héros du monde méditerranéen antique : retour sur le projet RefDivinités

Bilan des chantiers « qualité » menés dans les établissements pendant le confinement (printemps 2020)

De mars à juin 2020, la situation sanitaire liée à la pandémie de coronavirus a contraint les bibliothèques à fermer leurs portes, à généraliser le télétravail et à ré-organiser leurs services.
Cette période de confinement a placé des catalogueurs dans une situation paradoxale, avec des outils à disposition (WinIBW, Calames Prod, IdRef, Paprika…), une gamme de webservices mais peu ou pas de nouveautés à cataloguer.
L’Abes a donc proposé aux membres des réseaux Autorités, Calames et Sudoc des chantiers d’enrichissement et de correction de données existantes, en fournissant, en plus de l’accès aux outils, des conseils méthodologiques pour encadrer, coordonner et réaliser ces chantiers réalisés sur la base du volontariat.

Plus que de lutter contre le désœuvrement, il s’agissait sans doute, pour ces établissements,  volontaires et convaincus de l’intérêt de proposer un catalogue aux données de qualité, de consacrer enfin du temps à un travail d’enrichissement nécessaire, prévu de longue date mais sans cesse repoussé par manque de disponibilité.

Certains établissements se sont fait connaître sur ces chantiers : demandes de précisions, présentation de leur organisation ou de leur méthodologie, communication d’un bilan. D’autres ont œuvré dans l’ombre*.
Nous ne citons ici que quelques-uns d’entre eux, pour illustrer le travail qui s’est fait, mais l’Abes remercie et félicite tous ceux qui ont œuvré à améliorer la qualité et la structuration des données.

Voici les initiatives connues de l’Abes réalisées pendant le confinement.

Continuer la lecture Bilan des chantiers « qualité » menés dans les établissements pendant le confinement (printemps 2020)

Convertisseur IdRef : toute la richesse des services Zotero au service des utilisateurs

Dorénavant, que les données proviennent du Sudoc, de theses.fr, de Persée, de la BnF, de HAL, de OATAO ou d’ORCID, l’ensemble des références bibliographiques fédérées sur les pages IdRef sont récupérables par Zotero.

Comment ça marche ?

Lors d’une navigation dans une notice d’IdRef,  les connaisseurs auront identifié au premier coup d’œil dans la barre des tâches de leur navigateur, la présence de l’icône « dossier jaune » – qui ouvre tant de possibilités à l’utilisateur de Zotero au vu de l’étendue sans cesse croissante de cet outil formidable.

Continuer la lecture Convertisseur IdRef : toute la richesse des services Zotero au service des utilisateurs

L’alignement des identifiants auteurs entre IdRef & HAL : un état des lieux

Certaines questions récurrentes au sujet de l’alignement des identifiants auteurs – IdRef et IdHal en tête ; ORCID non loin  – dénotent, à tout le moins, un certain flou dans le paysage des identifiants au niveau national.

Pour y répondre, il faudrait rappeler et approfondir les finalités de chacun des identifiants, expliciter les orientations institutionnelles et clarifier certains ressorts techniques sous-jacents. Plus modestement, ce billet vise à actualiser les actions au long court menées par l’Abes dans le domaine des  identifiants et référentiels, actions précédemment détaillées dans un billet Punktokomo (2017).

De quelques questions récurrentes

  • Comment fonctionne l’alignement entre IdRef et HAL ?
  • Sur quels critères de correspondance se fait l’alignement entre les identifiants IdRef et IdHAL ?
  • Cet alignement génère-t-il un enrichissement automatique d’IdHAL par IdRef ?
  • Que faire s’il n’existe pas d’IdHAL ?
  • Quels sont les bénéfices attendus des alignements d’identifiants, dans HAL en particulier ?
  • Est-il prévu des transferts automatiques de références bibliographiques d’IdRef vers HAL ?
  • Quelles recommandations pour les chercheurs publiants ?

Telles sont les questions qui sont posées régulièrement à l’équipe IdRef et voici quelques éléments de réponses.

Continuer la lecture L’alignement des identifiants auteurs entre IdRef & HAL : un état des lieux

AlgoLiens web : Bordeaux Montaigne fait contre mauvaise fortune (sanitaire) bon cœur (catalographique) et propose à qui veut de lui emboîter le pas (qualitatif)

Logo Université Bordeaux MontaigneDepuis le 16 mars 2020, du fait de la pandémie du Covid-19, toutes les bibliothèques universitaires ont fermé leurs portes, les personnels étant invités à travailler depuis chez eux dans la mesure du possible. Au sein des établissements Sudoc, cette situation inédite a donné lieu au lancement de nombreux chantiers Qualité des données, bénéficiant – autant que possible – de l’accompagnement de l’Abes.

Ainsi du SCD de l’université Bordeaux Montaigne qui, dès la première semaine de confinement, a incité l’ensemble de ses catalogueurs à mener des chantiers qualité et a choisi de s’adosser sur le webservice AlgoLiens en tant qu’outil de diagnostic. Cependant, AlgoLiens n’étant pas utilisé par les catalogueurs de manière quotidienne,  il a fallu envisager soit de former les collègues à distance, soit d’engager des développements pour leur simplifier la tâche. La deuxième option a été retenue.

Ce billet écrit de concert  raconte la genèse et présente “AlgoLiens web”, service développé par Sylvain Machefert, initialement pour le propre usage du SCD de l’Université Bordeaux Montaigne, mais désormais à disposition -via le GitHub de l’Abes- des établissements Sudoc qui souhaitent l’utiliser pour leurs propres chantiers Qualité.

Continuer la lecture AlgoLiens web : Bordeaux Montaigne fait contre mauvaise fortune (sanitaire) bon cœur (catalographique) et propose à qui veut de lui emboîter le pas (qualitatif)

Alignement dans IdRef des contributeurs du catalogue éditeur de l’IFAO – Institut Français d‘Archéologie Orientale

Sous la tutelle du MESRI – Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, les 5 Écoles Françaises à l’Étranger (EFE) – l’École française d’Athènes, l’École française de Rome, l’Institut français d‘archéologie orientale du Caire, l’École française d’Extrême Orient et la Casa de Velázquez – sont régies par un décret commun depuis 2011. Dans des aires géographiques et des domaines scientifiques propres à chaque école, les EFE ont pour mission de développer la recherche fondamentale sur le terrain et la formation à la recherche. Elles ont également une activité importante en tant que maison d’édition. C’est sous l’angle de ce pan d’activité qu’a été menée l’opération d’identification fiable et pérenne d’auteurs, objet de ce billet.

Depuis 2015, les 5 EFE ont lancé un projet de catalogue commun de leurs publications afin de favoriser leur visibilité à partir du site web commun aux EFE et de répondre à des besoins similaires de distribution. Pour construire ce catalogue commun, fédérant les 5 catalogues sous ONIX V3 et rassemblant au total environ 10 000 contributeurs, il est apparu essentiel d’identifier de manière univoque et pérenne les personnes sous les mentions d’auteurs, et par là même de désambigüiser les appellations homonymes – cas particulièrement courant dans les pays arabes.

Avec l’idée d’une méthodologie réplicable aux 4 autres EFE, il a été convenu que l’IFAO du Caire initie cette tâche en s’adressant à l’Abes pour l’aider à aligner les contributeurs IFAO avec le référentiel IdRef.

Une perspective plus globale encore est de disposer à terme d’une identification pérenne de l’ensemble des acteurs de la recherche dans les EFE, qu’ils aient contribué aux publications (imprimées ou électroniques), aux bases de données documentaires en ligne, aux archives scientifiques ou aux travaux en cours.

Continuer la lecture Alignement dans IdRef des contributeurs du catalogue éditeur de l’IFAO – Institut Français d‘Archéologie Orientale

L’Abes soutient la recherche en humanités numériques (2) : retours sur une coopération fructueuse avec le LARHRA

NB – Ce billet prolonge et détaille le billet FilAbes publié à la même date.

Le 1er juillet 2019, le Conseil d’administration de l’Abes a validé la convention de coopération entre l’Abes et le LARHRA – Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR CNRS 5190) situé à Lyon et à Grenoble.

Cette convention formalise une coopération déjà ancienne qui, depuis 2014, vise à promouvoir la réflexion et les actions en faveur de l’interopérabilité des données. Ainsi du projet  Siprojuris – Système d’information des professeurs de Droit (1804-1950), dans lequel les éléments descriptifs des professeurs de droit référencés ont été nativement enrichis par un identifiant IdRef, ce qui permet d’accéder, par rebond, aux références bibliographiques associées dans le Sudoc, comme l’illustre la page ci-dessous

 

Continuer la lecture L’Abes soutient la recherche en humanités numériques (2) : retours sur une coopération fructueuse avec le LARHRA

CERCLES : le premier chantier dédié aux autorités

En 2015, naissait le dispositif CERCLES (voir le billet) mis en place par l’Abes pour accompagner, aider et valoriser un établissement souhaitant s’investir sur l’enrichissement des données d’un corpus de documents spécifique. Initiée avec 4 établissements, l’expérimentation fut concluante : très vite, d’autres établissements ont rejoint le dispositif puisque 3 ans après, on dénombre 17 chantiers CERCLES d’enrichissements de données bibliographiques.

Dès sa mise en place, l’Abes annonçait son intention d’étendre le dispositif d’accompagnement à d’autres types de données afin de créer un cercle vertueux. Le dispositif a en effet été pensé afin de s’adapter à tous les corpus, puisqu’il s’agit :

    • pour l’établissement : d’enrichir des données
  • pour l’Abes : de conseiller, de faciliter par des traitements automatiques et de rendre compte
Continuer la lecture CERCLES : le premier chantier dédié aux autorités

La géolocalisation des autorités géographiques dans le Sudoc – partie 1

Cette série de billets écrite par Elena Avellino présente le travail de géolocalisation de notices d’autorité géographiques dans le Sudoc, réalisé par l’Ecole française de Rome.

  1. Finalités, modalités et applications (ce billet)
  2. Mode d’emploi de la géolocalisation
Continuer la lecture La géolocalisation des autorités géographiques dans le Sudoc – partie 1

La géolocalisation des autorités géographiques dans le Sudoc – partie 2

Cette série de billets écrite par Elena Avellino présente le travail de géolocalisation de notices d’autorité géographiques dans le Sudoc, réalisé par l’École française de Rome.

  1. Finalités, modalités et applications
  2. Mode d’emploi de la géolocalisation (ce billet)

Ce billet expose les modalités de géolocalisation et la transcription de ces données dans l’outil de production du Sudoc, WinIBW.

Continuer la lecture La géolocalisation des autorités géographiques dans le Sudoc – partie 2
Aller au contenu principal