Mettre nos données en réseau – un démonstrateur. [2] Inventaire des données.

[ Lire le billet qui introduit cette série « Mettre nos données en réseau – un démonstrateur » ]

Pour les besoins de la démonstration, nous avons agrégé des données diverses et variées, mais finalement cette auberge espagnole n’est pas si anarchique : tout mène à tout, et on peut regrouper les jeux de données de différentes manières :

  • Données descriptives vs Référentiels
  • Données produites par les réseaux ABES vs Données de tiers
  • Données du monde des bibliothèques vs Données d’autres mondes (science, administration, etc.)
  • Données récupérées en RDF vs Données produites en RDF

Mais dans ABES, il y a B : notre réseau de données se déploie autour des données bibliographiques, qui décrivent des livres, des revues, mais également des chapitres et des articles.

Continuer la lectureMettre nos données en réseau – un démonstrateur. [2] Inventaire des données.

BACON et la labellisation des données : à quelle aune mesure-t-on la qualité d’un fichier KBART ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:bacon

rvb-sloganLa recommandation KBART, portée par la NISO, a entre autre qualité, sa grande simplicité.  Un fichier KBART doit répondre à des exigences peu contraignantes, du type : intitulés de colonnes normalisés et parlants (ex : ‘publication_title’, ‘first_author’ …) ; sortie sous  forme d’un fichier .txt ; encodage en UTF-8 …

La première vérification réalisée à l’Abes consiste donc à vérifier que le fichier fourni par un éditeur remplit bien  les obligations de conformité à la recommandation KBART. Voici les principaux points de vigilance :

Continuer la lectureBACON et la labellisation des données : à quelle aune mesure-t-on la qualité d’un fichier KBART ?
Aller au contenu principal