OpenRefine au service de BACON : quelle évaluation pour les fichiers KBART ? [1] – Introduction

Cette série de billets exposera la méthode d’évaluation appliquée aux fichiers KBART, transmis à l’Abes par les éditeurs francophones ayant accepté de collaborer avec nous. Ce sera aussi l’occasion d’exposer une nouvelle déclinaison du dispositif CERCLES, appliquée à BACON.

  1. Introduction (ce billet)
  2. Un outil : OpenRefine
  3. Cas pratique
  4. Dispositif CERCLES dans le cadre de BACON

Logo BaconLa BAse de COnnaissance Nationale (BACON) est un entrepôt de métadonnées libres pour le signalement de la documentation électronique. Son contenu, exposé via bacon.abes.fr, peut être soit interrogé puis téléchargé par webservices soit interrogé via l’interface graphique du site.

Le modèle qui organise la base est conforme à la recommandation KBART NISO-RP-9-2014. Le premier niveau d’accès au contenu est celui du titre, pour les livres électroniques comme pour les périodiques. L’ISBN et l’ISSN électroniques constituent les portes d’entrée sur l’ensemble des métadonnées contenues dans les 25 champs de la recommandation.

Au second niveau, les titres sont regroupés par bouquets et masterlists. Il est en effet possible de différencier les fichiers mis à disposition selon leur nature : les masterlists décrivent l’ensemble du contenu d’une plate-forme pour un éditeur donné ; les bouquets correspondent aux offres commerciales proposées.

BACON contient, à ce jour, 178 bouquets et masterlists de ressources proposées par l’édition scientifique francophone. Ce résultat, non définitif, a été atteint en informant les éditeurs de l’intérêt d’appliquer la recommandation KBART pour l’amélioration de la qualité des métadonnées qui permettent le signalement et l’accès à la documentation électronique. Corriger à la source bénéficie à l’ensemble des intervenants qui redistribuent ou utilisent ces métadonnées.

Les éditeurs sensibles à nos arguments, qui acceptent de mettre en place un circuit de production de fichiers au format KBART, se voient proposer une évaluation des fichiers ainsi produits et une expertise sur la recommandation, avant de voir leurs fichiers chargés dans la base.

Pour mener à bien les évaluations, nous mettons en œuvre une procédure qui s’articule principalement autour d’un outil : OpenRefine.

Cyril Leroy

Publicités

4 réflexions sur “OpenRefine au service de BACON : quelle évaluation pour les fichiers KBART ? [1] – Introduction

  1. Pingback: OpenRefine au service de BACON : quelle évaluation pour les fichiers KBART ? [2] – Un outil : OpenRefine | Punktokomo ;
  2. Pingback: OpenRefine au service de BACON : quelle évaluation pour les fichiers KBART ? [3] – Cas pratique | Punktokomo ;
  3. Pingback: ABES – L’actu des réseaux n° 18 – OCTOBRE 2016 – Centre régional SUDOC-PS de signalement des périodiques – Grenoble
  4. Pingback: OpenRefine au service de BACON : quelle évaluation pour les fichiers KBART ? [4] – Dispositif CERCLES dans le cadre de BACON | Punktokomo ;

Les personnes disposent d’un droit d’accès aux informations contenues dans cette zone de texte. Les informations que vous y inscrivez doivent être pertinentes au regard du contexte. Elles ne doivent pas comporter d’appréciation subjective, ni faire apparaître, directement ou indirectement les origines raciales, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, les appartenances syndicales ou les mœurs de la personne concernée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s