Un serveur SPARQL pour le Sudoc

Depuis juillet 2011, l’ensemble des données Sudoc est accessible en RDF. Si on connaît son identifiant, chacune des dix millions de notices du Sudoc peut être affichée en RDF/XML. Mais encore faut-il connaître cet identifiant… Ce dispositif est utile pour permettre à un programme de naviguer de notice en notice, y compris en rebondissant sur les données RDF d’IdRef par exemple, mais cela ne permet pas d’explorer systématiquement le Sudoc ni d’effectuer une recherche.

Continuer la lecture

IdRef dans VIAF et après … #3 Des données et des liens sous licence ouverte

Ce post de fil.abes.fr annonce l’intégration du référentiel IdRef à VIAF et en présente les enjeux stratégiques. Punktokomo prend le relais pour détailler quelques implications pratiques. En voici la troisième.


Comme en témoigne cette courte biographie, VIAF est né comme un projet de recherche porté par OCLC et les bibliothèques nationales allemande, américaine et française. En 2012, VIAF est devenu un service OCLC. C’est un changement important, notamment du point de vue de la gouvernance.

Continuer la lecture

IdRef dans VIAF et après … #1 Passer d’un identifiant à l’autre (VIAF, IdRef, LC, BnF, Wikipedia, …)

Ce post de fil.abes.fr annonce l’intégration du référentiel IdRef à VIAF et en présente les enjeux stratégiques. Punktokomo prend le relais pour détailler quelques implications pratiques. En voici la première.

Tout l’intérêt de VIAF repose dans son travail d’interconnexion entre des notices d’autorité d’origines différentes. En effet, les algorithmes de VIAF cherchent à identifier toutes les notices d’autorité qui « parlent’ de la même chose, qu’il s’agisse d’une personne, d’une collectivité ou d’une oeuvre. Ils génèrent alors des grappes (clusters) d’autorités. Ces grappes VIAF possèdent elles-même un identifiant unique, en bijection avec chacun des identifiants des autorités membres de la grappe.

Continuer la lecture