L’actu du web de données en patates

Depuis 2007, le Linking Open Data cloud diagram aide à visualiser les différents corpus de métadonnées en RDF qui constituent le web de données liées (linked data). Ce nuage  a commencé modestement :

Linking Open Data cloud diagram, by Richard Cyganiak and Anja Jentzsch. http://lod-cloud.net/ - mai 2007

Le nuage du LOD (linked open data) en 2007

De mises à jour en mises à jour, sous l’avalanche des nouveaux corpus publiés en RDF et la multiplication des liens entre eux, ce nuage est devenu illisible. Et c’est un bon signe.

Linking Open Data cloud diagram, by Richard Cyganiak and Anja Jentzsch. http://lod-cloud.net/ - septembre 2011

Le nuage du LOD en 2011

Quand on zoome sur cette dernière version du nuage, on reconnaît un visage familier (et ce n’est pas une illusion) :

Sudoc, IdRef, theses.fr et Calames dans le nuage du LOD

Sudoc, IdRef, theses.fr et Calames dans le nuage du LOD

Grâce à la publication en RDF des données produites par les réseaux ABES et à leur interconnexion interne (autour des autorités Sudoc d’IdRef) ou externe (vers Rameau, Dewey, et bientôt d’autres cibles comme VIAF), le Sudoc, IdRef, theses.fr et Calames sont désormais des citoyens de cette luxuriante communauté de données ouvertes. Ce n’est pas une fin en soi, mais c’était une exigence.

Désormais, plus besoin de dessiner des patates dans un diaporama prospectif, il suffira de faire une copie d’écran du nuage officiel :

Le nuage ABES comme rêverie en 2008

Le nuage ABES comme rêverie en 2008

 

Y. Nicolas

Publicités

Le Sudoc sur le Web de données… Un petit pas de plus

Début juillet l’ABES annonçait la publication des 10 millions de notices bibliographiques du Sudoc sur le Web de données. Le seul bémol étant l’impossibilité d’obtenir la version sémantique de ces données via l’interface classique.

Afin d’harmoniser l’indexation par les moteurs de recherche une page canonique a été définie dans cette interface.
L’url canonique est donc déclarée dans l’entête des pages HTML <head>… </head>
Exemple :

<link rel=’canonical’ href=’http://www.sudoc.fr/153472472/’&gt;

…avec en prime le lien de relation logique  vers la variante RDF de la notice.
Exemple :

<link rel=’alternate’ type=’application/rdf+xml’ href=’http://www.sudoc.fr/153472472.rdf’/&gt;

En parallèle, l’URL canonique apparaît désormais dans la notice consultée.
La première ligne de chaque notice indique son identifiant pérenne et non plus le seul numéro ppn
Exemple d'identifiant pérenne de notice

Que les amateurs du script SUDOC+  se rassurent, symac  a eu le temps de le mettre à jour !

IAN