PCP : gérer vos états de collection

Au premier semestre 2012, une interface de visualisation des plans de conservation partagée (PCP) sera ouverte. En exploitant les états de collection des périodiques, elle donnera à voir dans un premier temps les lacunes et les redondances existant dans un périmètre modulable de bibliothèques (PCP, département, région, toute la France, etc.).
Cette interface s’adresse principalement aux gestionnaires de PCP existants mais doit permettre aussi le développement  de nouveaux PCP.
L’application permet la consultation et l’affichage de toutes les notices de périodiques du Sudoc.

  • Ergonomie :

L’accent doit être porté sur l’affichage des données pour permettre efficacement leur analyse et comparaison.

L’interface devrait s’articuler sur 3 écrans :
1-Onglet Recherche
2-Onglet Résultat (liste de notices bibliographiques)
3-Onglet Titre

Ce dernier onglet proposera une visualisation des états de collections disponibles et proposera une information sur les lacunes identifiées.

Connexion :
L’interface ne propose qu’un affichage des informations disponibles et ne permet aucune  possibilité d’intervention sur les données :
L’accès est libre sans condition d’authentification ou d’habilitation particulière.

  • Technique :

Coté serveur :

– Stockage : l’ensemble des notices du Sudoc et leur données d’exemplaires sont stockées dans une base de données Oracle dans un format d’export XML
– Recherche : un moteur de recherche Solr (http://lucene.apache.org/solr/) permet d’identifier des notices selon des critères définis

Coté « client » :

– votre navigateur (Firefox, Internet Explorer…) est capable d’interroger par des requêtes HTTP asynchrones (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ajax_%28informatique%29 ) les deux sources de données citées ci-dessus :
* les réponses sont fournies au format JSON (http://www.json.org/) lors de l’interrogation de Solr
* du XML est renvoyé par un serveur Tomcat intermédiaire pour les données d’exemplaire des notices
– des librairies javascript sont ensuite exécutées dans le navigateur (jQuery http://jquery.com/ et ses éléments d’interface principalement) pour manipuler, calculer et présenter les résultats.

Le prototype devrait être présenté une nouvelle fois au groupe de discussion.