Paprika, une interface pour des liens aux autorités de qualité

Lors des Journées Abes 2018, certains participants ont pu assister à une démonstration de Paprika, interface dédiée à la visualisation, la création et la correction de liens d’autorité. Cette interface reprend les principes du démonstrateur présenté lors des Journées 2017.

.Pour que chacun puisse prendre connaissance de ce nouvel outil, l’équipe a produit deux petites vidéos qui donnent un aperçu rapide des fonctionnalités de Paprika. Précisons qu’elles ont été présentées lors du dernier congrès ELAG.

Démo 1 : Paprika : voir, créer et corriger des liens d’autorité

Tout d’abord, l’utilisateur effectue différentes actions de visualisation :

  • consultation de la page IdRef d’une autorité
  • suppression de l’affichage d’une autorité hors périmètre
  • consultation des informations détaillées sur une autorité et sur un point d’accès non lié

Ensuite, il procède aux modifications nécessaires :

  • création d’un lien en déplaçant un point d’accès non lié vers une autorité
  • validation d’un lien existant pour un autre point d’accès
  • enregistrement de ces actions dans le Sudoc

Démo 2 : Paprika : agir suite au diagnostic des liens d’autorité

L’utilisateur fait appel au programme SudoQual pour diagnostiquer l’ensemble des points d’accès.

En réponse, il obtient une coloration distincte des points d’accès : vert lorsque le lien est juste, rouge lorsque le lien est erroné. Dans ce cas, des corrections sont proposées à l’utilisateur, qui, après vérification, déplace successivement les points d’accès rouges vers les autorités proposée par SudoQual. Une fois ces modifications opérées, il crée une autorité via le formulaire IdRef à partir d’un point d’accès sans lien.

Encore en développement, ce nouvel outil devrait être mis à disposition en version bêta avant fin 2018, selon des modalités encore à définir. Durant les mois à venir, des sessions de test utilisateurs seront menées afin d’orienter les développements au plus près des besoins des catalogueurs.

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Partagez