« Métarevues » : un outil dédié au traitement des périodiques

« Métarevues », quésaco ?

Comme son nom l’indique, « Métarevues » est un outil dédié aux périodiques, qui permet de générer l’historique complet – papier et électronique – d’une même métarevue, à partir d’un PPN (identifiant des notices du SUDOC) ou d’un ISSN papier ou électronique. Plus précisément, on appelle ici métarevue, l’ensemble des titres qui constitue un périodique depuis sa naissance. Car, comme on le sait, une revue est véritablement vivante ! Contrairement aux monographies, aux vies bien rangées, il est en effet possible qu’au cours de son existence, une revue change de nom (et ce parfois plusieurs fois), fusionne avec un titre cousin ou soit l’objet d’une scission en deux voire trois, quatre titres distincts…

« Métarevues » et ISTEX

Dans le cadre des achats en licence nationale (projet ISTEX), notamment durant la phase des négociations, ADELE (le département achat de documentation électronique de l’ABES) reçoit de la part des éditeurs des listes de revues. Bien souvent, ces listes ne sont pas correctes (bibliographiquement parlant, s’entend). Effectivement les données fournies par les éditeurs ne reflètent pas toujours l’historique exact des revues.

Par exemple, l’éditeur nous livrerait simplement l’élément …

  • La revue du blouson     1925   –   2008

… à la place des éléments suivants, qui correspondraient à la véritable histoire de la revue :

  • La revue de la blouse 1925 – 1960
  • La revue de la blouse grise A. Avec des boutons blancs   1961 – 1974
  • La revue de la blouse grise B. Avec des boutons bleus 1961 – 1974
  • La revue du blouson en jean 1975 – 1998
  • La revue du blouson en cuir 1999 – 2003
  • La revue du blouson 2004 -2008

A l’origine, l’ABES a donc développé le programme « Métarevues » pour aider à corriger les listes de périodiques proposées par les éditeurs dans le cadre des achats ISTEX.

Ce travail est particulièrement utile pour le signalement des exemplaires ABES Licence Nationale dans le catalogue SUDOC ; il permet en effet d’identifier l’ensemble des notices à exemplariser une fois les corpus de revues acquis.

De plus, le programme génère non seulement l’historique complet d’une même métarevue électronique mais aussi celui de sa métarevue papier correspondante. C’est donc également grâce à cet outil que le hub peut proposer les fameux fichiers d’aide au désherbage – listes des PPN des éditions imprimées liées aux ressources électroniques acquises – mis à disposition des établissements sur le site licencesnationales.fr.

« Métarevues » peut aussi servir aux négociateurs ADELE directement. Par exemple, si l’éditeur propose dans son offre le titre La revue du blouson en jean (1975-1998) et le titre La revue du blouson (2004-2008), l’outil permettra de repérer que ces deux titres appartiennent en fait à une même métarevue, et aux négociateurs alors de pointer les titres manquants (La revue de la blouse, la revue du blouson en cuir, etc) : « pourquoi ne pas les intégrer dans votre offre, cher éditeur, puisqu’ils appartiennent en réalité à la même revue ? » Et si le fournisseur ne détient pas (ou plus) les droits sur les titres en question, ce peut être éventuellement un argument pour rediscuter les tarifs… tout en gardant en tête l’idée qu’il sera peut-être possible de reconstituer le « puzzle » ultérieurement, en achetant les parties lacunaires auprès d’autres éditeurs avec lesquels il est prévu de faire affaire.

Comment ça marche ?

« Métarevues » repose sur les données du SUDOC. L’outil remonte les informations des notices liées à partir des zones :

  • 44X
  • 440 Devient
  • 441 Devient partiellement
  • 442 Remplacé par
  • 443 Remplacé partiellement par
  • 444 Absorbé par
  • 445 Absorbé partiellement par
  • 446 Scindé en … et en …
  • 447 Fusionne avec … pour donner…
  • 43X :
  • 431 Suite partielle de
  • 432 Remplace
  • 433 Remplace partiellement
  • 434 Absorbe
  • 435 Absorbe partiellement
  • 436 Fusion de … et de …
  • 437 Séparé de
  • 452 : a pour autre édition sur un support différent.

Les résultats peuvent être renvoyés sous deux formes, une forme tabulée (format xls) contenant les champs suivants : ISSN, PPN, Titre, Editeur, Date, et un schéma XML. C’est à partir de la sortie en format XML qu’il est possible de visualiser les données sous forme de graphe. Les données de lien peuvent ainsi être interprétées avec un logiciel comme Gephi (https://gephi.org/).

Ci-dessous le type de visualisations qu’il est possible d’obtenir ainsi :

metarevue1

Le lien vers la documentation du Guide Méthodologique se trouve ici.

Utilisation dans Périscope

Au-delà d’ISTEX, « Métarevues » est utilisé dans l’application Périscope, laquelle permet désormais de visualiser l’historique complet lié à une revue.

Exemple, pour le titre Physics world publié par IOP Publishing :

metarevue12

metarevue3

Y OCLC también

OCLC propose également des historiques de revues. Les résultats donnés se fondent sur les informations signalées dans son propre catalogue, WorldCat.

Le lien vers le service en ligne se trouve ici : http://xissn.worldcat.org/xissnadmin/index.htm

Marion Grand-Démery